Date de publication: 29/11/2023

Réunion du Bureau et du Comité Exécutif 

Conseil général international

Madrid – 10, 11 et 12 novembre 2023

Les 10, 11 et 12 novembre, la première réunion du CA et du Comité exécutif ont eu lieu à Madrid, au nouveau siège du Conseil national d’Espagne, en présence de tous les membres de droit.

Sous la présidence du nouveau Président Général et après un mot de bienvenue, les nouveaux membres du Comité Exécutif ont été présentés. Ensuite, après les prières vincentiennes et la méditation du Père Orozco CM, les questions à l’ordre du jour ont été discutées, les plus importantes étant les annonces et les propositions à faire au Comité Exécutif. En particulier, les rapports du Secrétaire général et du Trésorier général, qui ont présenté l’état des comptes et demandé des propositions pour la préparation du nouveau budget pour 2024, qui doit prendre en compte les dépenses d’une Assemblée générale tous les trois ans au lieu de six, et la nécessité d’un changement des auditeurs des comptes à Paris.

Le lendemain, lors de la réunion du Comité exécutif, le Président a souhaité la bienvenue aux participants, rappelant qu’aujourd’hui, 11 novembre, marque le 174ème anniversaire de la fondation de la SSVP en Espagne par Santiago de Masarnau, dont il a dressé un bref portrait, et de ses années à Londres et à Paris, puisqu’il était un contemporain d’Ozanam. Dans son discours, il a souligné que la fraternité était la valeur principale et l’origine des conférences. Il a rappelé que Frédéric Ozanam avait également visité l’Espagne en 1852 et qu’il avait voulu faire un pèlerinage à Santiago. Cependant, en raison de problèmes de santé, il n’avait pu se rendre qu’à Burgos et, qu’il avait été tellement impressionné qu’il avait écrit un beau livre : « Un pèlerinage au pays du Cid ».  Il a ensuite présenté les salutations de la Conseillère municipale de Madrid, Mme. María Nadia Álvarez.

Le discours du P. Orozco, CM, porta sur la multiplication des pains et des poissons, comme un appel à la charité, à la compassion et à la solidarité avec ceux qui ont faim de pain, mais aussi de pain spirituel. Nous devons inclure l’Eucharistie dans nos vies et dans notre pratique de la charité. Il a également informé le Comité qu’il préparait activement le programme international « Grandir ensemble dans la foi ».

Parmi les autres sujets à l’ordre du jour, les points forts comprenaient les propositions et les annonces du CA et les discussions qui s’ensuivirent.

 Faits marquants : 

La création d’une Commission des statuts et, compte tenu de son importance, la mise en place d’une troisième Vice-présidence adjointe chargée de la gouvernance et de la transparence, dirigée par Élaine Heyworth, Angleterre et du Pays de Galles. La Commission sera coprésidée par Élaine et Ralph Middlecamp, le Vice-président général.

-Le nouveau Manuel de jumelage fut indroduit et approuvé et, une fois traduit, il sera publié sur le site web de la Société en deux versions, longue et courte.

-L’Italie est proposée pour la prochaine Rencontre des Jeunes afin qu’elle puisse se tenir en juillet/août 2025 à Rome, profitant de l’opportunité du Jubilé des jeunes organisé par le Pape.

– La célébration d’une Journée Internationale du Vincentien dans une ville importante de chaque continent. Il s’agirait d’un événement de répercussion mondiale avec l’art et la culture comme message universel pour faire connaitre la Société, ses activités, et pour obtenir des ressources financières et humaines afin de nous faire mieux connaître par les institutions publiques et privées. L’Australie se propose d’être le premier pays à accueillir cette célébration au cours du second semestre 2024.

– La proposition au président du Panama d’accueillir l’Assemblée ibéro-américaine, qui pourrait se tenir en 2025, sachant que la dernière s’est tenue en Équateur en 2017.

– La formation d’un groupe de travail, composé de membres de la Commission Internaitonale pour l’aide et le développement (CIAD) afin de trouver de nouveaux moyens créatifs de financement et de rationaliser les moyens existants, d’adapter et d’améliorer la gestion de la Commission) et du Fonds de solidarité internationale (FIS). Nous devons continuer à avoir des fonds non affectés, et nous avons besoin que les Comités exécutifs de chaque pays soutiennent cette action pour continuer à aider les pays qui ont le moins, avec de petits fonds d’urgence, des fonds de réhabilitation plus importants ainsi que des projets de changement systémique ou des projets « Laudato Si ».

– Nous souhaitons réviser le rapport annuel de la CGI et y inclure un résumé des comptes rendus annuels des pays à des fins d’information, pour montrer notre impact global et rendre compte de notre capacité et de notre crédibilité. La proposition a été approuvée à l’unanimité.

-En ce qui concerne le calendrier des réunions en 2024, il a été noté que la France accueillera les Jeux Olympiques et qu’il pourrait être difficile d’y tenir toutes les réunions. Il fut proposé de tenir la première réunion annuelle du CA fin février/début mars, en profitant du pèlerinage vincentien à Aparecida (Brésil);  la suivante en mai à Dublin; et les 6, 7 et 8 juin  en Inde où le CA, le Comité exécutif, la Section permanente et les VPTI seront convoqués. Ensuite, une réunion ou une visite dans des lieux où la SSVP a besoin d’être renforcée est envisagée. Enfin, une réunion du CA à Rome, coïncidant avec la réunion de FamVin, qui se tiendra du 15 au 18 novembre.

Le Président Général, conformément à son mandat, a désigné les 10 pays invitésr à se joindre au Comité exécutif pour la période allant du 1er janvier 2024 au 31 décembre 2026: Malte, Allemagne, Îles Salomon, Nouvelle-Zélande, Singapour, Bangladesh, Canada, Kenya, Angola et Paraguay.

-En ce qui concerne la jeunesse, il est convenu de développer plusieurs activités, telles que des programmes d’échanges internationaux pour soutenir les missions vincentiennes locales, et de renforcer notre travail avec les jeunes. Il est également convenu de maintenir et de promouvoir la Journée de la Jeunesse avec Giorgio Frassati comme patron de la Jeunesse, le 4 juillet, et d’avoir une ligne budgétaire spécifique et de collecter des fonds pour financer les activités de la jeunesse.

Juliana Rosa Silva, en tant que nouvelle Déléguée internationale, se propose de poursuivre le travail déjà accompli. La première tâche consistera à nommer les nouveaux Coordinateurs.trices territoriaux. L’Amérique, 1, 2 et 3 ont été nommés. Les nominations sont en cours pour l’Asie, 2, l’Afrique 1 et 2 et, pour les autres elle attend encore les noms, ce qui sera fait en collaboration avec Julio Lima et les VPTI afin de former une équipe plus unifiée. Juliana invita les membres de ce groupe à lui faire part de leurs idées, suggestions ou propositions.

-Le Président Général a nommé un certain nombre de collaborateurs à divers postes de service au sein de la structure internationale, qui, avec les VPTIs déjà nommés, figureront sur l’organigramme qui sera publié sur le site web de Société.

Ont ensuite pris la parole :

Antonio Gianfico, Vice-président pour les relations institutionnelles avec le Vatican, qui informa les participants que le processus de canonisation est en attente de la reconnaissance par les médecins de la nature de la maladie du petit Brésilien et donc d’un miracle. Il espère que la Commission émettra rapidement un avis positif.

Luz Maria Ramirez, Vice-présidente chargée de la formation, a indiqué qu’avec les délégués et les VPTI, elle assurerait le suivi des programmes établis jusqu’à présent. Elle a l’intention de partager ces programmes de formation par le biais des webinaires qui ont déjà été mis en place, au moins une fois par an, avec un sujet qui intéresse tout le monde. Le groupe analysera également les besoins de formation exprimés dans les rapports annuels des pays et envisagera la possibilité de poursuivre les formations en cascade. Les membres veulent enrichir les modules de formation que nous avons sur le site web, notamment avec les questions de développement humain, la doctrine sociale de l’Église, le module de spiritualité de Vincent (le programme du P. Orozco sur « Grandir ensemble dans la foi » sera d’une grande aide), ainsi que les 7 fondateurs. Ils ont également l’intention d’enrichir et de diffuser le « petit guide », de travailler sur la méconnaissance de la Règle (seulement après la mise à jour des Statuts), et de travailler sur un programme de formation spécifique pour les Présidents nationaux. Julio Cesar insista sur l’absolue nécessité de ce dernier volet, en tant que formation continue.

Adela Redondo, déléguée à la Communication internationale, présenta les projets de son équipe: Ozanam Network continuera à être publié avec de légères modifications, en particulier, il comprendra une section sur la formation. Les Conseils nationaux seront consultés sur leurs besoins et attentes en matière de communication. Adela cherchera à obtenir davantage d’engagement de la part des pays pour fournir du matériel et des informations. Elle désire attirer davantage de supporteurs, de bénévoles et de donateurs en donnant une image cohérente et claire de notre oeuvre.  Enfin, le groupe  a  l’intention d’élaborer un plan de communication qui contiendra le développement de tous ces objectifs et propositions. Adela conclut en remerciant Carlos Lafarga pour l’excellent travail qu’il a réalisé au cours de ces années et annonce l’incorporation des journalistes Natalia Cabrera et Renata Moreira au sein du département.

Elaine Heyworth, Vice-présidente adjointe chargée de la gouvernance, a souligné que le 200è anniversaire de la Société est dans dix ans et que nous devions commencer à y réfléchir. Le CA est d’accord et en prend note.

Paola Da Ros, Présidente du Conseil d’Italie, expliqua que la SSVP italienne a signé une déclaration d’intention de collaboration avec les Clubs  Lions d’Italie au début de cette année. Paola propose au CA la possibilité de l’étendre au niveau international, en profitant de la présence des Lions dans 210 pays. Paola facilitera les contacts avec un membre des  Club Lions d’Espagne. Le Président Général est d’accord et suggèra à la Commission Historique de proposer l’attribution de la prochaine médaille « Charité en Espoir » aux Lions Club, si approprié.

Enfin, parmi d’autres questions, deux sujets ont été abordés, l’un concernant le soutien de FAMVIN à la Campagne des 13 Maisons, son budget et notre participation, et l’autre concernant la récente visite en Espagne de la Présidente de l’Union Mondiale des Organisations Féminines Catholiques (UMOFC), qui a rencontré la Présidence pour finaliser la lettre d’intention et demander si la SSVP peut aider l’Union dans son Observatoire de la Femme dans les pays où elle n’est pas présente.

Avec les interventions des personnes présentes et la récitation des prières vincentiennes, la session a été clôturée.

La réunion internationale a également permis aux participants de visiter et de fraterniser. Grâce au Conseil national d’Espagne, ils ont profiter d’une agréable promenade dans la ville de Madrid. La visite nocturne de la capitale  a montré toute sa beauté en se promenant dans le Madrid le plus traditionnel, le plus ancien et aussi le plus monumental: Plaza de la Villa, Plaza Mayor, Cathédrale de l’Almudena, Palais Royal… La ville a accueilli les Vincentiens  comme on dit qu’elle le fait habituellement, en souriant comme n’importe quel Madrilène, en  faisant sentir chaque  visiteur comme l’un des siens dès  le pied posé sur le sol de cette ville.

 Tous ces moments de célébration de l’amitié ont été couronnés par la messe célébrée le dimanche 12 dans la basilique royale de Saint-François-le-Grand par le père Jose Francisco Orozco CM, concélébrée par le père Benjamin Boluka, religieux de Saint-Vincent-de-Paul, venu de la République démocratique du Congo. Ce beau temple néoclassique  offre l’étreinte de sa grande coupole, la quatrième plus grande d’Europe après la basilique Saint-Pierre et le Panthéon d’Agrippa, tous deux à Rome, et Santa Maria del Fiore de Florence, et  a encouragé et a préparé tous les cœurs à marcher vers la rencontre avec Jésus, jusqu’à ce que nous le trouvions en Jésus Eucharistie. Et c’est à partir de là que toutes les paroles prononcées lors de la réunion de l’équipe internationale s’ordonnent et prennent leur sens ultime, aux pieds de ce Christ, qui nous envoie une fois de plus avec la douceur des voix d’enfants de la chorale de Santiago de Masarnau du Colegio San Alfonso. 

« Il y a encore tant de pieds à laver

il y a encore beaucoup d’obscurité

éclairer

tant de chaînes à briser,

du pain et du vin pour les pauvres, je veux être… ».

Les frères nous attendent, la charité est urgente et chacun d’entre nous, à partir de sa propre responsabilité, de la place qui lui est échue pour accomplir sa tâche dans la Société de Saint-Vincent de Paul, veut renouveler sa foi et être les mains qui lavent ses pieds, qui illuminent les ténèbres et qui, en son nom, brisent les chaînes, tant de chaînes qui menacent l’humain d’aujourd’hui.

Ainsi, bercés par les douces mélodies de la chorale des enfants de St. Jacques de Masarnau et à la suite de notre fondateur Frédéric Ozanam, tous sont retournés à son  lieu d’origine, renouvelés et encouragés à mettre sa foi en action.