Date de publication: 07/12/2023

Le 8 décembre, fête de l’Immaculée Conception,  une fête vincentienne

Conseil général international

La fondation de la première Conférence de la Charité, le 23 avril 1833, a commencé par la plus ancienne prière à l’Esprit Saint, récitée depuis le XIIè siècle : « Veni Sancte Spiritus »: Viens, Esprit Saint… et s’est terminée par le « Sub Tuum Præsidium », le plus ancien hymne conservé à la Vierge Marie en tant que Mère de Dieu, découvert sur un papyrus près de l’ancienne ville égyptienne d’Oxyrhynchus : « C’est sous ta protection que nous nous plaçons…. ».

Ce sont des prières que les Conférences n’ont cessé de conserver et de prier depuis lors dans le monde entier.

Lors de la séance du 4 février 1834, les membres de la première Conférence adoptent plusieurs propositions. Le Prévost, parlant au nom de plusieurs membres, demande que la Conférence soit placée sous le patronage de saint Vincent de Paul et célèbre sa fête, et que chaque séance commence et se termine régulièrement par une prière.

Frédéric Ozanam, en bon représentant de la piété lyonnaise, demande à son tour que soit prise la décision de placer la Conférence sous la protection de la Vierge Marie et de célébrer l’une de ses fêtes, celle de l’Immaculée Conception, le 8 décembre, fête de la naissance de la Vierge Marie.

Depuis lors, la Société de Saint-Vincent de Paul a conservé deux patronages, celui de l’Immaculée Conception et celui de saint Vincent de Paul.

Le Conseil général demande aux membres du monde entier de réciter une prière et d’offrir une intention à la Sainte Vierge comme médiatrice, en remerciement à nos fondateurs et pour la saine croissance des conférences afin qu’elles puissent continuer à vivre leur foi au service de nos frères et sœurs qui souffrent le plus. 

L’année thématique consacrée à Jules Gossin s’achève aujourd’hui.