Date de publication: 16/02/2022

Les sept saints fondateurs

Eglise

Le 17 février, la Sainte Église célèbre la date liturgique des « Sept Saints Fondateurs de l’Ordre des Servites ». La congrégation, dont le nom officiel est Ordre des Servites de Marie, a été fondée en 1233 en Italie.

Les noms des Sept Saints Fondateurs, canonisés par le pape Léon XIII en 1888, sont les suivants : Bonfiglio Monardi, Bonaiuto Manetti, Amadio de Amadei, Ugoccio de Ugoccioni, Sostenio de Sosteni, Maneto d’Antela et Aleixo Falconieri. 

Aux XIIe et XIIIe siècles, de nombreuses confréries et ordres religieux voient le jour en Europe, fondés par des chrétiens qui recherchent une vie pleine de valeurs évangéliques en opposition à la cupidité, au luxe et aux plaisirs mondains.

L’Ordre des Servites de Marie a été fondé par sept jeunes hommes qui, en signe de sainteté, ont renoncé au luxe pour vivre une vie sainte basée sur la prière, la pénitence, l’abnégation et la dévotion à la Mère de Dieu.

Nous aussi, chez la Société de Saint-Vincent de Paul, devrions nous inspirer de l’exemple des Servites pour louer la vie de nos sept fondateurs, des hommes également saints qui ont consacré leur vie à la famille, à la charité, à l’Église et à la création d’un monde plus égalitaire et fraternel : Bailly de Surcy, Ozanam, Lallier, Devaux, Le Taillandier, Clavé et Lamache.

Le 17 février, le Conseil Général International encourage toute la communauté vincentienne à commémorer la mémoire des SEPT FONDATEURS DE LA SOCIÉTÉ DE SAINT VINCENT DE PAUL et demande à toutes les Conférences Vincentiennes du monde de réciter le Notre Père, pour les âmes de nos « sept saints fondateurs ».