Date de publication: 16/03/2022

Le Vatican encourage une réunion sur la Journée Mondiale des Migrants

Eglise

Le Président Général International de la SSVP a participé aux discussions.

Le 10 mars dernier, le Département des Migrants et des Réfugiés, qui fait partie du Dicastère pour la Promotion du Développement Humain Intégral, a tenu une réunion de travail pour préparer la Journée Mondiale des Migrants et des Réfugiés, qui aura lieu le 25 septembre prochain. Les organisateurs de l’événement ont proposé deux questions aux invités : 1) comment l’Église peut favoriser l’inclusion des migrants et des réfugiés dans les communautés catholiques ; et 2) comment l’Église et les entités catholiques peuvent agir pour construire un meilleur avenir pour les réfugiés.

Représentant la Confédération Internationale de la Société de Saint-Vincent de Paul, le confrère Renato Lima de Oliveira, 16ème Président Général, a assisté à l’événement à distance. Plus de 20 membres du Dicastère ont participé aux discussions, en personne ou en ligne, notamment l’Ordre de Malte, Caritas International et plusieurs congrégations religieuses et missionnaires (comme les Jésuites, les Franciscains, les Salésiens, les Dominicains et les Marianistes, entre autres).

« Le migrant a besoin pratiquement de tout, depuis l’essentiel, comme le logement et la nourriture, jusqu’à d’autres besoins tels que l’accès à l’éducation, l’emploi, des services sanitaires et le soutien psychologique et spirituel. Ils ont tout perdu et déambulent maintenant sans but dans des terres étrangères, faisant face à de nouvelles réalités culturelles. C’est un grand défi, et tous les Vincentiens doivent les accueillir avec charité et empathie. Le drame des réfugiés est un défi pour toute l’humanité », a souligné le Président Lima de Oliveira.

Toutes les personnes présentes à l’événement ont été unanimes pour reconnaître la situation précaire des réfugiés et des migrants, qui sont contraints de quitter leur pays à cause des guerres, des persécutions politiques et religieuses, ainsi que pour des raisons économiques, à la recherche de meilleures conditions de vie pour leurs familles. Ils ont besoin de cours de langues, d’actions spécifiques et positives pour une intégration efficace dans leur nouvelle réalité, d’opportunités d’emploi et de soutien psychologique, car ils sont victimes de l’indifférence et des préjugés. Les entités présentes ont partagé leurs bonnes pratiques en matière d’accueil des migrants et des réfugiés dans diverses parties du monde.

Pour conclure, le confrère Renato a déclaré que la SSVP et toute la Famille Vincentienne Internationale déplorent l’opération militaire russe sur le territoire ukrainien, plaidant pour un arrêt immédiat de la guerre par la voie diplomatique. Depuis le début du conflit, plus de deux millions d’Ukrainiens sont partis vers les pays voisins. Le confrère Renato a également profité de l’occasion pour rappeler d’autres conflits en cours dans le monde qui méritent la même indignation de toute la société civile.

La prochaine réunion du Vatican sur ce thème aura lieu les 6 et 7 décembre et la SSVP, en tant que partie officielle du Dicastère pour la Promotion du Développement Humain Intégral, sera à nouveau appelée à contribuer aux discussions.