Date de publication: 22/04/2021

Jeûner: Le Conseil Général lance une campagne pour la canonisation du Bienheureux Frédéric Ozanam

Conseil général international

Le 23 de chaque mois, les membres de la SSVP sont invités à jeûner jusqu’à ce que sa canonisation soit prononcée.

 Le 23 avril, nous commémorons deux dates clés pour la Société de Saint-Vincent de Paul : la naissance du bienheureux Antoine-Frédéric Ozanam (1813) et la fondation de la première “Conférence de Charité” (1833).  C’est donc une date très spéciale pour nous tous, confrères et consœurs  , surtout en ces temps de pandémie. 

Pour marquer ces dates, le Conseil Général International (CGI) lance une Campagne spirituelle pour la canonisation de Frédéric Ozanam. Comme l’a suggéré notre Président Général, le Confrère Renato Lima de Oliveira, cette campagne invite tous les membres de la SSVP à jeûner le 23 de chaque mois pour sa canonisation (“jeûner” selon les préceptes de l’Église catholique, discrètement et conformément aux coutumes de chaque région).

“Le jeûne, la prière et la charité nous aident dans notre processus de conversion. Ainsi, en priant Dieu pour Frédéric Ozanam, nous nous purifions. Nous devons offrir ce jeûne à Dieu, tout en priant pour la canonisation rapide d’Ozanam. C’est le noble objectif du jeûne suggéré par notre Président Général.”, a expliqué le Père Andrés Motto, conseiller spirituel du CGI.

Mais pourquoi le 23 de chaque mois ? C’est une date clé dans la vie vincentienne. Ozanam est né le 23 avril 1813. Il s’est marié le 23 juin 1841. Il a fondé avec ses collègues la Conférence de Charité le 23 avril 1833. Il a rédigé son testament le 23 avril 1853. Il avait l’habitude d’offrir à sa femme bien-aimée un bouquet de fleurs le 23 de chaque mois. En d’autres termes, le 23 est un chiffre symbolique dans la vie de chaque membre de la SSVP.

Il y a de nombreux exemples concernant la pratique du jeûne dans les Saintes Écritures. Dieu a épargné Ninive de la destruction, car “les gens de Ninive (…) publièrent un jeûne” (Jonas 3: 5). Esther a demandé de rassembler tous les Juifs et de jeûner, afin que Dieu les épargne du génocide des Perses (Esther 4: 16). Jésus a dit à ses disciples que les démons ne sortaient que par la prière et le jeûne (Matthieu 17: 21). Jésus lui-même a été tenté par le diable pendant quarante jours et quarante nuits dans le désert. Il n’a rien mangé du tout durant ces jours-là  (Luc 4:2).

“Le jeûne est un outil spirituel très puissant. C’est pourquoi nous invitons tout le monde à se joindre à cette campagne, le 23 de chaque mois, jusqu’à ce que la Sainte Église proclame officiellement la canonisation d’Ozanam, ce qui arrivera certainement bientôt. Prions”, a déclaré notre président Renato Lima.