Organisation

La Société de Saint-Vincent-de-Paul est une organisation non-gouvernementale de droit français (association loi 1901). Son siège social est basé à Paris, France.

Read more ›

La Société de Saint-Vincent-de-Paul est composée de petites équipes de bénévoles, appelées « Conférences », qui agissent au plan local ou paroissial. Celles-ci sont implantées dans des lieux spécifiques où elles exercent leurs activités :

  • Eglise
  • Hôpital
  • Ecole,
  • Université etc…

Une Conférence est constituée en général de 7 (nombre minimum recommandé) à 20 membres, appelés « Vincentiens ». Ensemble, ils forment « un réseau d’amis qui cherchent à se sanctifier » en servant les pauvres avec amour et de façon désintéressée, reconnaissant en eux le Christ souffrant. La Conférence est en cela une véritable « communauté de foi, de prière et d’action » et son activité comporte  trois aspects :

  • Le service des pauvres
  • La vie de prière
  • L’amitié et la vie fraternelle en communauté

Les Conférences se réunissent régulièrement, normalement chaque semaine, mais au moins une fois tous les quinze jours et c’est ainsi qu’elles se constituent en véritable communauté fraternelle. Ces rencontres fréquentes renforcent l’unité et l’amitié entre les membres. Elles sont l’occasion d’exercer la charité au sein du groupe en se souciant les uns des autres et permettent de se stimuler mutuellement dans la vocation vincentienne. La réunion dure environ une heure.

Dans leur service auprès des plus démunis, les Vincentiens rencontrent le Christ souffrant dans la personne du Pauvre. Cette expérience leur fait prendre conscience de leur propre pauvreté de cœur et de leur difficulté à aimer gratuitement. Elle les incite à se convertir et à demander l’aide du Seigneur.

L’action de la Société de Saint-Vincent de Paul n’est évidemment pleinement féconde que si elle se nourrit de la prière. Voilà pourquoi les Vincentiens participent à des retraites, des journées de spiritualité et célèbrent les fêtes Vincentiennes traditionnelles « Donnez-moi un homme d’oraison et il sera capable de tout » disait saint Vincent de Paul.

La Conférence est véritablement le lieu où les membres se sanctifient et nourrissent leur vie spirituelle.

Les Conseils

Les Conférences sont rattachées à un organe de la Société de Saint-Vincent-de-Paul, appelé « Conseil », qui fédère et anime la vie des Conférences sur un territoire donné. Ainsi il existe des Conseils de différentes tailles pour :

  • Un quartier
  • une ville
  • un diocèse
  • une région
  • une province ou un état
  • un pays (Conseil Supérieur ou National)
  • le monde entier (Conseil International)

Suivant les pays, ces territoires sont désignés de manière différente. Le plus souvent la Société reprend les appellations particulières de l’administration territoriale de chaque pays. (Conseils de district, de zone, particulier, central, départemental, diocésain, régional, métropolitain etc…)

LE CONSEIL INTERNATIONAL

Le Conseil International ou Conseil Général est le centre de la Société tout entière. C’est lui qui représente l’association dans le monde, organise les rencontres internationales entre pays, collecte les informations, envoie les fonds. Il est aussi le garant de l’esprit de la Société de Saint-Vincent-de-Paul et veille au respect de la Règle. Il est chargé de l’affiliation des Conférences et des Conseils au Conseil Général, appelée respectivement « agrégation » et « institution ».

La Règle

En 1835, la Société s’est dotée d’une Règle. C’est un document dans lequel sont mis par écrit les principes et pratiques légués par les 7 fondateurs, et qui a pour but d’aider les membres à vivre suivant l’esprit propre de l’association. La Règle définit le cadre de l’action des membres de la Société de Saint-Vincent-de-Paul, celui des Conférences, des Œuvres spéciales et des Conseils. Elle apprend à maintenir dans l’unité notre Société et à constamment améliorer l’œuvre de charité auprès de ceux qui souffrent. Chaque Conseil Supérieur possède sa propre « Règle nationale » (ou Statuts) approuvés par le Conseil Général.

Partager sur