Appel du mois de novembre : Liban – nourrir un bébé libanais pour 20 usd par mois

Appel du mois – Une nouvelle façon d’aider

Chaque mois, la Commission Internationale pour l’Aide et le Développement (CIAD) du CGI sélectionne un projet de la Société particulièrement intéressant qui a cruellement besoin de fonds, et invite la Société du monde entier à le soutenir directement.

En temps normal, la CIAD soutiendrait elle-même ces projets tellement nécessaires, mais elle reçoit beaucoup de demandes et dispose de fonds très limités, en particulier avec la COVID-19 et ne peut donc pas soutenir tous les projets valables présentés. Nous donnons donc l’occasion aux projets sélectionnés de faire appel au soutien de la communauté internationale de la Société par l’intermédiaire du site web du CGI avec l’appui de la CIAD.

La situation

La SSVP au Liban compte 50 Conférences actives dans tout le pays et s’implique dans de nombreux domaines où les besoins sont les plus urgents. Les Vincentiens travaillent dans de nombreux domaines : médical, social, éducatif, aide d’urgence, projets de développement, s’occupant des personnes les plus touchées par la situation fragile du pays.

Depuis 2019, le Liban est assailli par des crises majeures : coronavirus, crise économique et monétaire, explosion non résolue… La situation est tendue et le confinement n’a fait qu’empirer les choses pour un peuple qui souffre déjà de traumatismes et de dévastations économiques. La crise économique et financière a eu des répercussions sur le fonctionnement de l’ensemble du système économique du pays. Selon les Nations Unies, 82% de la population vit désormais sous le seuil de pauvreté dite multidimensionnelle, une proportion qui a presque doublé depuis 2019. 

Demande d’aide

Le pays manque désormais de tout ; simultanément avec la pénurie des médicaments qui sévît au Liban depuis plusieurs mois, la pénurie du lait pour enfant fait des ravages, d’autant plus que le lait pour nourrissons (moins d’un an) se vend exclusivement en pharmacie. 

Devant ce constant, la Société de St Vincent de Paul du Liban propose d’assurer à cinq cents nourrissons leur provision de lait. Le coût est de 20 dollars par bébé, soit 10.000 dollars pour un mois. 

La SSVP Liban est submergée par les demandes et ne peut faire face seule à cette demande. La CIAD aimerait soutenir cet effort, mais n’en a pas les moyens actuellement.

Comment aider

Pour obtenir des détails sur la façon de faire un don à la SSVP au Liban, veuillez envoyer un courriel à : [email protected]. Dans le cadre de cet appel, le CGI n’est pas le destinataire, mais un simple relais de cette aide directe à nos sœurs et frères au Liban.