Appel du mois de juillet : Aide d´urgence aux victimes du terrorisme (Mozambique)

Appel du mois – Une nouvelle façon d’aider

Chaque mois, la Commission Internationale pour l’Aide et le Développement (CIAD) du CGI sélectionne un projet de la Société particulièrement intéressant qui a cruellement besoin de fonds, et invite la Société du monde entier à le soutenir directement.

En temps normal, la CIAD soutiendrait elle-même ces projets tellement nécessaires, mais elle reçoit beaucoup de demandes et dispose de fonds très limités, en particulier avec la COVID-19 et ne peut donc pas soutenir tous les projets valables présentés. Nous donnons donc l’occasion aux projets sélectionnés de faire appel au soutien de la communauté internationale de la Société par l’intermédiaire du site web du CGI avec l’appui de la CIAD.

La situation : 400 000 familles déplacées par la terreur de la violence

Le Mozambique est un pays d’Afrique australe qui a connu un conflit politique et militaire prolongé. Avec l’augmentation des crimes odieux perpétrés par les djihadistes dans la province septentrionale de Cabo Delgado, on estime que plus de 400 000 familles sont déplacées et vivent dans des situations humanitaires précaires. Face à cette cruauté contre des civils innocents et sans défense, l’Église catholique, l’évêque de Pemba et la Famille Vincentienne ont appelé à la paix et à la fin des hostilités. 

La demande d´aide : Aide d´urgence aux victimes du terrorisme

La contribution du Conseil Supérieur du Mozambique à cet effort consiste en une aide humanitaire aux familles réfugiées de la guerre et victimes de la terreur. 

Cette initiative vise à fournir des produits de première nécessité aux familles déplacées de Pemba et de Nampula, dont 200 femmes enceintes, 250 enfants et 100 personnes âgées. Comme toute initiative vincentienne, cela va de pair avec le partage de l’amour et de l’amitié par le contact direct, dans le respect des restrictions du Covid. 

Comment aider:

Le budget nécessaire pour soutenir ces familles est d’environ 25.000 € par an; et le Conseil National du Mozambique ne dispose pas de revenus réguliers ou de donateurs externes. 

La CIAD a pu soutenir une première phase de cette activité à hauteur de € 10.000. La Commission souhaite permettre à cet effort de se poursuivre mais n’a pas non plus de fonds disponibles. Sans soutien extérieur, cette assistance indispensable à ces familles réfugiées extrêmement vulnérables devra s’arrêter. 

La CIAD encourage vivement les membres, les Conférences et Conseils de la SSVP du monde entier à soutenir cet Appel. Veuillez envoyer ce que vous pouvez. Votre générosité permettra à la SSVP au Mozambique de poursuivre ce service vital.

La CIAD encourage vivement les membres, les Conférences et les Conseils de la SSVP du monde entier à soutenir cet appel. Veuillez envoyer ce que vous pouvez. Votre générosité permettra de poursuivre ce projet modèle si important pour la SSVP en Mozambique. 

Pour obtenir des détails sur la façon de faire un don à la SSVP au Mozambique, veuillez envoyer un courriel à : [email protected] Dans le cadre de cet appel, le CGI n’est pas le destinataire, mais un simple relais de cette aide directe à nos sœurs et frères au Mozambique. 

MERCI DE VOTRE GÉNÉROSITÉ