Appel du moins de mai : de l’eau potable au Aligambay (Sri Lanka)

Appel du mois – Une nouvelle façon d’aider

Chaque mois, la Commission pour l’aide internationale et le développement (CIAD) du CGI sélectionne un projet de la Société particulièrement intéressant, lequel a cruellement besoin de fonds, et invite la Société du monde entier à le soutenir directement.

Normalement, la CIAD aiderait elle-même ces projets si nécessaire mais avec la COVID-19 et d’autres demandes de ses fonds limités, la CIAD ne peut pas aider tous les projets valables présentés. Nous donnons donc l’occasion aux projets sélectionnés de faire appel au soutien de la communauté internationale de la Société par l’intermédiaire du site web du CGI avec l’appui de la CIAD.

La situation: Un village oublié et pauvre.

Aligambay, dans le diocèse de Baticaloa, Sri Lanka, est un village extrêmement pauvre, très isolé dans une zone de jungle, et loin de toute zone gouvernementale et économique, où de nombreuses familles ont été rassemblées après la guerre ethnique. Ces personnes vivent depuis de nombreuses années dans des conditions insupportables et il est malheureusement évident qu’elles ont été négligées par le gouvernement et les ONG. 

Aujourd’hui, il y a environ 370 familles et 1970 personnes dans le village, vivant dans des conditions pathétiques. Le gouvernement accorde de petites subventions (environ 200 €) pour construire 200 maisons, mais le reste de l’argent doit être investi par ces personnes les plus pauvres qui font l’aumône tous les jours et ne mangent qu’un seul repas par jour. 

La demande d’aide: de l’eau potable au Aligambay (Sri Lanka) 

Il n’y a pas d’accès à l’eau propre et potable dans le village. Beaucoup de ces personnes sont malades à cause de l’eau qu’elles boivent : problèmes rénaux, enfants régulièrement fiévreux, un taux élevé de fausses-couches et beaucoup d’autres problèmes terribles. 

Un peu d’eau est apportée par tracteur, mais c’est très insuffisant, et le point d’eau le plus proche est situé à 20 km. 

 » Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive » (Jean, 7:37)

L’eau est essentielle pour ces personnes, et répondant à l’appel à l’aide du curé de la paroisse, la Société de Saint-Vincent de Paul de Baticola souhaite aider à creuser un puits avec une pompe électrique et un réservoir dans le village, dans un endroit où de l’eau potable a été localisée.  

Comment aider:

Le coût du puits, de la plomberie et du réservoir s’élève à 3.500 €, et 6.500 € supplémentaires seront nécessaires par la suite pour fournir un système de filtrage. La Société de Saint-Vincent de Paul du Sri Lanka souhaite aider ce projet dans la mesure du possible, mais ne dispose pas de fonds. 

Après avoir examiné attentivement les budgets présentés, la CIAD souhaiterait soutenir cet effort, mais ne dispose pas non plus de fonds. 

La CIAD encourage vivement les membres, les conférences et les conseils de la SSVP du monde entier à soutenir cet appel. Veuillez envoyer ce que vous pouvez. Votre générosité permettra de poursuivre ce projet modèle si important pour la SSVP au Sri Lanka. 

Pour plus de détails sur la façon de faire un don (ou pour plus d’informations), veuillez envoyer un courriel à: [email protected]

MERCI DE VOTRE GÉNÉROSITÉ