Perspectives de la Société de Saint Vincent de Paul pour l’année 2019

Date de publication: 25 janvier 2019

L’année 2019 réserve des nouvelles à la Société de Saint-Vincent de Paul dans le monde entier, qui mobilisera tous les conseils nationaux, ainsi que le conseil général lui-même.

Au début de l’année, il tiendra la réunion internationale de la jeunesse vincentienne au Panama, quelques jours avant la Journée mondiale du pape, avec les jeunes. Des centaines de membres de la SSVP participeront à cet événement important.

À la fin du mois, le 31 janvier, la lettre circulaire du président général sera publiée. Elle contiendra une série d’informations sur le travail de la SSVP et, surtout, un partage d’idées, d’impressions et d’expériences. Nous sommes convaincus que la lettre circulaire aura un impact important dans le domaine des conférences et parmi les frères et soeurs.

Le 8 février, le concours littéraire international « La première conférence » s’ouvrira et sera consacré à l’Année thématique internationale de Paul Lamache, l’un des sept « pères fondateurs » qui ont eu l’inspiration divine de créer, en 1833, la Société de Saint Vincent de Paul. Quatre mois seront alloués pour que les intéressés puissent préparer leurs essais, de 15 pages maximum, sur la biographie de Lamache.

En juin, le Conseil général organisera à Porto (Portugal) sa session plénière annuelle avec les présidents des Conseils nationaux des pays représentant 85% de l’ensemble du contingent de la SSVP dans le monde. Cette année, le Conseil célèbre ses 180 ans d’existence et la chanson « Les sept fondateurs » sera présentée en portugais et en espagnol (pour les autres langues, un concours international sera lancé). En outre, pour la deuxième année consécutive, la médaille « La charité dans l’espoir » sera décernée, en reconnaissance d’une institution qui exerce un service humanitaire pertinent.

La session plénière, qui durera une semaine, encouragera une série de réunions de travail, notamment: la structure internationale, le conseil général de direction, la section permanente, le comité exécutif international et, pour la première fois, un atelier sur les bazars vincentiens (magasins). Ces bazars, qui proposent des produits d’occasion, constituent une initiative très répandue dans plusieurs pays, afin d’obtenir un revenu supplémentaire pour la SSVP, tout en aidant les personnes dans le besoin à acquérir des vêtements, des meubles et des chaussures à des prix presque symboliques.

En juillet, une audience est prévue aux Nations Unies (New York) à New York. Un rapport sur les activités et les projets de la SSVP dans le monde entier sera présenté.

En septembre, visite de la tombe de Paul Lamache, située dans la ville de Grenoble (France). Depuis le début de ce mandat, les tombes des cofondateurs Ozanam, Bailly de Surcy et Lallier ont déjà été visitées. Ce projet est une initiative qui couvrira les sept endroits où reposent les restes mortels de nos fondateurs.

En novembre, le Conseil général se réunira à Milan (Italie), terre natale d’Ozanam. Le même mois, la rencontre « Panasco 9 » aura lieu à Hong Kong (Chine), au cours de laquelle les dirigeants de l’Asie et de l’Océanie se rencontreront pour discuter des moyens d’améliorer les performances vincentiennes. En novembre également, la jeunesse vincentienne d’Océanie organisera un séminaire territorial.

Dans le domaine de la communication, le Conseil général lancera le « Manuel d’application du logotype international de la SSVP », légèrement modernisé lors de la réunion de Salamanque en 2018. Une nouvelle vidéo institutionnelle est également en préparation dans un langage jovial et attrayant, avec les statistiques et les activités de la SSVP à travers le monde.

Concernant l’expansion de la société dans de nouveaux pays, le projet « SSVP Plus » vise à atteindre d’autres territoires, en élargissant le réseau caritatif rêvé par Ozanam. Ce projet a son propre budget et des objectifs assez audacieux. Certains pays pourront compter sur la présence de la SSVP dans un court délai, comme les îles Caïman, la Grèce, le Gabon et le Maroc, pour ne citer que quelques exemples.

Dans le domaine de la formation et de la préparation, plusieurs modules du « programme universel » doivent être lancés, ainsi que de nouveaux ouvrages et un « guide rapide » contenant des directives pour les travaux des conférences, ainsi qu’un code d’éthique relatif à l’utilisation. des réseaux sociaux et également un protocole sur le crowdfunding (plate-forme de collecte de ressources) via Internet.

Ce sont les principales actions que le Conseil général international va lancer pour l’année 2019, et nous demandons à toutes vos prières que Dieu nous bénisse et nous permette d’atteindre tous ces objectifs, pour l’honneur et la gloire du Seigneur et en faveur de le plus nécessiteux Nous remercions tous les frères et soeurs de la structure internationale de la SSVP d’avoir fait don de leurs talents et d’avoir fait preuve d’un grand esprit vincentien dans l’exercice de ce ministère.

Je suis très heureux d’être le président général de tous les membres et membres de la Société de Saint-Vincent de Paul dans le monde. Je demande surtout vos prières pour moi et ma famille.

 

Renato Lima de Oliveira

16ème Président Général

Partager sur

Nos actions dans le monde

Une action de proximité, menée par des bénévoles qui œuvrent auprès des plus démunis dans leur communauté.

En savoir plus

Près de chez vous

La Société de Saint-Vincent-de-Paul compte 153 implantations à travers le monde. Localisez l’antenne la plus proche de chez vous et découvrez les actions que la SSVP mène dans votre région :

En savoir plus