Covid19. CGI. La communication virtuelle est encouragée par le Conseil général en ces temps difficiles de la pandémie de Covid-19

Date de publication: 30 avril 2020

« Nous pouvons et devons certainement promouvoir la solidarité et l’espoir à travers les réseaux sociaux et l’Internet. Il n’y a pas de frontières pour la charité, pas même dans l’environnement virtuel » (frère Renato Lima de Oliveira, 16e président général)

Au cours des deux derniers mois (mars et avril 2020), l’humanité a été confrontée à une intense lutte contre le coronavirus. Malgré les décès si malheureux et le chaos dans l’économie, il y a eu d’innombrables victoires, telles les personnes qui se remettent de la maladie et la créativité qui a inondé le secteur commercial et de production.

Pour nous, au sein de la Société de Saint-Vincent-de-Paul (SSVP), il était également nécessaire de s’adapter aux circonstances actuelles. Avec beaucoup d’innovation et de patience, les activités sont menées, évidemment avec certaines limites.

De nombreuses conférences et conseils ont commencé à avoir des réunions en ligne plus fréquentes et des prières virtuelles via Internet, connectant les Vincentiens et gardant la routine au sein de la SSVP au minimum. Bien sûr, la réunion à distance ne sera jamais identique à la réunion en face à face (prévue dans la Règle), mais c’est déjà un effort pour ne pas laisser la paralysie envahir nos vies. L’utilisation des réseaux sociaux (tels que « Facebook »), des applications de messagerie (telles que « WhatsApp » ou « Telegram ») et des systèmes de vidéoconférence (tels que « Zoom » ou « Skype ») a beaucoup augmenté, nous aidant à maintenir les activités vincentiennes.

Un autre aspect qui s’est beaucoup développé au cours des dernières semaines est la formation vincentienne sur Internet. Dans ce contexte, les fameux « LIVE » se sont intensifiés à tel point que, dans de nombreux endroits, ils sont devenus parfois la seule option pour la mise à jour, la formation et l’éducation des membres en ces temps de confinement social. Plusieurs dirigeants du Conseil général ont participé avec joie, chaque fois qu’ils y étaient invités, à ces vidéoconférences dans différentes parties du monde.

Le 16e président général, frère Renato Lima de Oliveira, a assisté aux activités virtuelles suivantes: 4 avril (« Talk Show » produit par le Conseil général); 13 avril (« EN DIRECT » du Conseil métropolitain de Maringá, Brésil); 17 avril (réunion bi-hebdomadaire de la Conférence de Saint François d’Assise, Lisbonne, Portugal); 18 avril (vidéoconférence avec la jeunesse vincentienne de l’Inde); 18 avril (séance de questions-réponses avec les Vincentiens du Paraguay); 24 avril (conversation fraternelle avec les présidents des Conférences du Pérou); et le 25 avril (réunion en ligne de la jeunesse nord-américaine). À de nombreuses reprises, frère Renato était accompagné des présidents nationaux et d’autres représentants du Conseil général.

La participation du vice-président pour la jeunesse, le frère Willian Alves, aux événements virtuels n’a fait qu’augmenter: 29 mars (Maringá, Brésil); 18 avril (méditation du chapelet et rencontre au Honduras); 18 avril (rencontre avec les jeunes du Paraguay); 25 avril (réunion avec des jeunes leaders d’Afrique du Sud, du Botswana et du Mozambique); et le 25 avril (forum en ligne avec de jeunes adultes des États-Unis d’Amérique). En fait, les jeunes ont toujours été en avance sur leur temps, car ces vidéoconférences pour les jeunes avaient lieu bien avant l’apparition de Covid-19.

Le 28 avril, le frère Júlio César Marques de Lima (Vice-président territorial « America 3 ») a participé à un « LIVE » au Brésil. Il organise également une vidéoconférence dans les prochains jours (la date sera annoncée prochainement) à laquelle participeront les 12 présidents des Conseils supérieurs des pays d’Amérique du Sud.

Dans tous ces événements, les questions et les interrogations des internautes vincentiens étaient diverses. Parmi les thèmes les plus récurrents, on peut mettre en avant la canonisation d’Ozanam, les actions du Conseil général en relation avec le Coronavirus, les années thématiques qui ont diffusé la biographie des sept fondateurs, la formation universelle, les formes de financement des projets sociaux, le recrutement des jeunes, les relations institutionnelles au sein de la SSVP avec l’Église et la Famille Vincentienne, l’importance des visites à domicile, les conflits internes, entre autres.

«Moi et l’ensemble du Conseil international sommes à la disposition des conseils supérieurs pour participer à des réunions virtuelles. De cette façon, nous pouvons être toujours plus proches de nos bases vincentiennes. Peu importe si cette approche se fait sur Internet ou en personne. Cela à le même importance lorsque nous sommes frères et sœurs et que nous recherchons le même idéal: la promotion des pauvres et notre conversion personnelle. Profitons de notre isolement à la maison pour améliorer notre formation « , a souligné notre président Renato Lima. 

Partager sur

Nos actions dans le monde

Une action de proximité, menée par des bénévoles qui œuvrent auprès des plus démunis dans leur communauté.

En savoir plus

Près de chez vous

La Société de Saint-Vincent-de-Paul compte 153 implantations à travers le monde. Localisez l’antenne la plus proche de chez vous et découvrez les actions que la SSVP mène dans votre région :

En savoir plus