Covid19. Australie. Initiative de la jeunesse 

Date de publication: 25 juin 2020

La pandémie mondiale de COVID-19 a changé notre mode de vie et lorsque les restrictions ont été mises en place par le gouvernement de l’État de Victoria, notre organisation a dû adapter ses services afin de continuer à servir les plus vulnérables de nos communautés. En raison de ces restrictions, toutes les activités liées aux enfants ont été suspendues. On pourrait penser que nos conférences de jeunes (alias Young Vinnies) feraient une pause pendant cette période, mais pour certains d’entre nous, ce n’était tout simplement pas le cas. Vous voyez, la vérité est que les jeunes Vincentiens de Victoria ne savent pas se taire. Nous sommes un groupe dynamique, plein d’enthousiasme et toujours prêt à servir, mais comment mettez-vous votre foi en action pendant une pandémie mondiale? La réponse est que nous avons dû innover et nous adapter comme beaucoup de gens pour faire face aux défis de ce nouveau type de monde dans lequel nous vivons.

Nicole et moi partageons tous deux le rôle de représentants des jeunes de l’État au sein de la Société de Saint-Vincent de Paul Victoria et nous voulions trouver un moyen d’encourager nos membres à continuer de servir les plus vulnérables de nos communautés d’une manière sûre, en particulier pendant l’épidémie de COVID-19. Nous savions tous les deux profondément que nous ne pouvions tout simplement pas négliger les enfants qui assistent régulièrement à nos activités. Nous savions que ce serait difficile parce que beaucoup de nos familles courent déjà le risque de faire face à des défis liés à la perte d’emploi, à l’isolement, à des problèmes de santé mentale, à la violence familiale et à l’enseignement à domicile, pour n’en nommer que quelques-uns.

Ainsi, le samedi, le 30 mars 2020, nous avons tous deux présenté une proposition au Conseil d’État de Victoria, pour permettre aux conférences Youth & Special Works d’entreprendre une initiative d’achat / d’approvisionnement de biens matériels (tels que des livres, des jouets, des jeux de société, des équipements sportifs, etc.) et faire livrer ces articles aux enfants qui sont pris en charge par nos conférences de jeunes (Young Vinnies) à Victoria. Le but de cette initiative est d’aider les familles à fournir à leurs enfants les ressources nécessaires pour les occuper à la maison pendant les restrictions actuelles dues à COVID-19.

Grâce à l’approbation du Conseil d’État, nous avons pu encourager nos conférences de jeunes (Young Vinnies) à profiter de l’occasion pour participer à l’initiative COVID-19 Youth Initiative, financée par notre équipe de jeunes de l’État et nous avons alloué un budget à chaque conférence à dépenser pour les participants qui font partie de nos programmes.

Cependant, il ne suffisait pas d’encourager nos conférences à Victoria à participer à cette initiative, et nous devions simplement nous impliquer nous-mêmes. Heureusement pour nous deux, nous appartenons tous les deux à la même conférence et avec l’aide de trois de nos membres, nous sommes tous sortis et avons contacté nos familles locales que nous servons. Une partie de nos processus consistait à appeler les parents par téléphone avant de sortir acheter les articles et de les livrer parce que nous voulions ajouter une touche plus personnalisée. Donc, nous appelons les parents pour avoir une conversation avec eux, nous enregistrons et voyons comment va leur famille et leur faisons savoir que nous pensons à eux pendant cette période. De nombreux parents contactés ont été en mesure de donner un aperçu de ce qu’ils pensent que leur enfant pourrait bénéficier afin de faire face aux restrictions, et les informations ont été utilisées pour sortir et acheter les articles personnalisés pour les enfants. Une fois que nous avons acheté les articles en ligne ou au magasin local, nous irons ensuite les livrer à la résidence familiale.

À chaque fois que nous arrivions au domicile des enfants, laissant leurs cadeaux à leur porte et reculant (distanciation sociale) pendant que les enfants attrapaient leurs cadeaux, le regard sur leur visage était inestimable et rempli de joie. Les parents et les enfants étaient extrêmement reconnaissants et les histoires au cours de nos conversations ont touché nos cœurs. Quelques-uns des parents ont parlé de leurs difficultés quotidiennes et de la façon dont leurs enfants souffraient de problèmes de santé mentale en raison de la difficulté de leur enfant à suivre des cours à domicile, ce qui affectait globalement leur estime de soi. Quelques enfants / adolescents ayant des besoins spéciaux ont été sérieusement confrontés à l’enseignement à domicile au point que quelques parents ont atteint un point de rupture émotionnellement, spirituellement et mentalement parce qu’ils ne savaient tout simplement pas comment soutenir au mieux leur enfant. À la fin de la journée, tous les parents ne sont pas enseignants.

En dépit d’entendre toutes sortes de problèmes de la part des familles, il y avait un fil d’argent où une mère en particulier a déclaré au téléphone: «Tu m’as appelé au bon moment et malgré les difficultés de déménager, de travailler à la maison, de prendre soin des enfants ayant des besoins spéciaux et de la scolarité à la maison, Dieu travaille de façon mystérieuse, votre coup de téléphone a certainement mis un sourire sur mon visage et sans aucun doute les enfants seraient heureux de vous voir! Oh et bien sûr, à distance! ».

Lorsque Frédéric Ozanam et son ami sont sortis pour ramasser du bois de chauffage et le livrer à une personne dans le besoin, il ne s’agissait pas seulement de donner du bois de chauffage, mais davantage de la conversation qu’il avait eue avec la personne qui le recevait. Pour notre initiative COVID-19 Youth Initiative, ce principe n’a pas changé. Bien que de la périphérie, il semblait que nous allions acheter des cadeaux pour les enfants, c’était en fait plus que cela. Il s’agissait d’avoir une conversation avec une famille qui traversait une période difficile et quant aux cadeaux pour les enfants? Eh bien… juste un acte de gentillesse.

 

Écrit par Bao Nguyen | Représentant de la jeunesse de l’État | Société Saint-Vincent de Paul Victoria

Partager sur

Nos actions dans le monde

Une action de proximité, menée par des bénévoles qui œuvrent auprès des plus démunis dans leur communauté.

En savoir plus

Près de chez vous

La Société de Saint-Vincent-de-Paul compte 153 implantations à travers le monde. Localisez l’antenne la plus proche de chez vous et découvrez les actions que la SSVP mène dans votre région :

En savoir plus