COVID-19: Un monde meilleur à la suite de la pandémie

Date de publication: 5 juin 2020

Il faut rappeler qu’il y a 75 ans, l’ONU a été créée au coeur de la crise causée par la Deuxième Guerre mondiale dans un esprit de coopération et de rénovation. Le but était de rassembler les peuples du monde entier et d’éviter des guerres futures.

En 2020, l’ONU célèbre non seulement son 75e anniversaire, mais aussi le 50e anniversaire de la Plate-forme d’Action de Beijing. Cependant, la pandémie COVID-19 a entraîné une nouvelle crise mondiale similaire à celle de la Deuxième Guerre mondiale.

En 2013, notre Société de Saint-Vincent de Paul s’est vu octroyer le statut d’ONG par l’ECOSOC (Conseil économique et social) de l’ONU, ce qui lui permet de participer activement et de s’exprimer dans les débats, les réunions et les initiatives de l’ONU pour la défense des pauvres et des plus démunis. L’année dernière, le confrère Renato Lima de Oliveira, 16e Président général, a rendu visite à l’ONU et a pu constater l’importance de notre présence sur place. En fait, on envisage d’établir notre propre bureau plus près des décisions mondiales.

Le statut d’ONG auprès l’ONU implique certaines responsabilités : l’engagement à jouer un rôle majeur dans la société civile, la participation officielle aux réunions, aux groupes de travail ou de discussion, et aux commissions annuelles, ainsi que la présentation de déclarations avec d’autres ONG partageant les mêmes idées, et le soutien des déclarations rédigées par d’autres ONG.

Récemment, cette opportunité s’est présentée avec l’approche COVID-19 Recovery: Building Back Better (Reconstruire en mieux) de CONGO (Conférence des ONG de statut consultative auprès d’ECOSOC aux Nations-Unies). Cette approche appelle les 193 États membres à renouveler leur engagement envers l’ONU et à faire de cette crise international une grande opportunité de construire un monde plus équitable et plus juste, en ne laissant personne derrière, en sortant les gens de l’engrenage de la pauvreté et en créant plus d’opportunités d’emploi.

Le CGI de la SSVP a approuvé cette déclaration opportune avec plus de 120 autres ONG engagées auprès l’ONU, parmi lesquelles plusieurs branches de la Famille Vincentienne (la Congrégation de la Mission, l’Association internationale des Charités, et la Fédération des Soeurs de la charité), et de nombreuses autres congrégations catholiques (Missionnaires Oblats de Marie Immaculée, Dominicains pour la justice et la paix, la Congrégation de Notre-Dame de Charité du Bon Pasteur, et Soeurs de Saint-Dominique).

Cliquez ici pour lire la déclaration signée par le CGI.

Partager sur

Nos actions dans le monde

Une action de proximité, menée par des bénévoles qui œuvrent auprès des plus démunis dans leur communauté.

En savoir plus

Près de chez vous

La Société de Saint-Vincent-de-Paul compte 153 implantations à travers le monde. Localisez l’antenne la plus proche de chez vous et découvrez les actions que la SSVP mène dans votre région :

En savoir plus