Secourir

Centrafrique : aide d’urgence aux personnes réfugiées dans les camps

Depuis 2013, la Centrafrique est en proie à une guerre civile qui oppose chrétiens et musulmans. La population subit de plein fouet les conséquences de ce conflit : tueries, violences, destruction de biens. De nouvelles hostilités ont éclaté en septembre dernier, faisant de nombreuses victimes civiles, et causant des dégâts matériels considérables dans cette capitale déjà très fragilisée.

Pour se protéger, les habitants des quartiers les plus exposés aux violences se sont déplacés massivement vers des camps de fortune en laissant derrière eux tous leurs biens qui ont été brulés avec les maisons. Les conditions de vie dans les camps sont donc très précaires et les réfugiés manquent du minimum vital.

Le Conseil Supérieur de Bangui a adressé une demande d’aide d’urgence à la CIAD qui a accordé un financement de 20 000€, en 2 tranches de 10 000€. La première tranche a permis au Conseil Supérieur de Bangui, aidé par les jeunes et les juniors vincentiens de faire une distribution de produits de 1ère nécessité sur les sites de Saint Sauveur et du Centre Jean XXIII, à la mi-décembre 2015 : arachides, manioc, huile de palme, sel, savon,  vêtements chauds, de draps et d’ustensiles de cuisine. En raison de la pénurie de marchandises le Conseil Supérieur a  du faire des choix en fonction des produits disponibles sur les marchés..

Le versement de la seconde tranche permettra de déployer le plan d’aide  sur d’autres camps de déplacés dans la capitale.

Partager sur
Fiche projet

Conseil/pays: Centrafrique

Territoire/zone: Africa 3 - zone 2

Structure porteuse: Conseil supérieur de Bangui

Domaine d'action: Aide d'urgence

Budget: 20000 euros

Bénéficiaires: Personnes déplacées

Financement CIAD: Oui

Près de chez vous

La Société de Saint-Vincent-de-Paul compte 153 branches à travers le monde. Localisez l’antenne la plus proche de chez vous et découvrez les actions que la SSVP mène dans votre région :

En savoir plus