• Confédération Internationale

    de la Société de Saint-Vincent-de-Paul

    30 millions de pauvres aidés dans le monde

  • Confédération Internationale

    de la Société de Saint-Vincent-de-Paul

    "Je voudrais enserrer le monde dans un réseau de charité" (Frédéric Ozanam)

Retour à la liste des actualités

Coya 2017 : Unité dans la diversité... un cœur et une âme (Actes 4:32)

06 juillet 2017 Actualités du CGI

Coya 2017 : Unité dans la diversité... un cœur et une âme (Actes 4:32)

COYA est un réseau composé d’organisations laïques catholiques ou mouvements ecclésiaux qui travaillent pour, avec et par les jeunes en Asie. Chaque mouvement a sa vocation et mission spécifiques pour développer les valeurs catholiques et humaines par le biais de vivre, réfléchir et agir dans la dimension sociale et spirituelle de l’Église et de la société, spécialement dans le contexte de l’Asie. COYA collabore étroitement avec la Fédération de Conférences Épiscopales Asiatiques-Bureau des Laïcs et la Famille-Section Jeunes (FABC OLF-YD), et avec l’Église locale. Actuellement, les organisations membres de COYA sont : 

  • CFC Jeunesse pour le Christ 

  • Communauté Chemin Neuf
  • Le Mouvement Focolare (Œuvre de Marie)- Jeunesse pour un Monde Uni
  • Fondation Chrétiens pour le Monde 
  • Institut Ministère pour la Jeunesse Hatsal, Corée
  • Jeunesse de l’Institution Thérésienne (Jeunesse IT) 
  • Institut pour l’Évangélisation du Monde-Mission ICPE 
  • Fédération Internationale de Mouvements Paroissiaux de la Jeunesse Catholique (FIMCAP)
  • Mouvement International des Étudiants Catholiques/ IMCS – Asie Pacifique 
  • Jeunes Étudiants Chrétiens Internationaux/ IYCS Asie
  • Jeunesse de Jésus
  • MIJARC Asie 
  • Mouvement de la Jeunesse Salésienne-FMA 
  • Mouvement de la Jeunesse Salésienne-SDB
  • Société de Saint Vincent-de-Paul (SSVP)

Chaque année, les membres se réunissent lors d’une rencontre appelée "Vivre la Pentecôte'. Cette année, les Organisations Catholiques pour la Jeunesse en Asie (COYA) ont eu la joie de célébrer leur rencontre annuelle “Vivre la Pentecôte (LTP)" à la Diocèse de Legazpi, Philippines, du 15 au 19 Mai 2017.

Le climat humide et tropical de Legazpi fait ressortir la générosité et chaleur de ses gens, surtout du Révérendissime Joel Z. Baylon D.D., Président, FABC – OLF Section Jeunesse, pour accueillir les participants à Harong Kan Ama (Maison Épiscopale) à Sipi, Daraga, Albay, Diocèse de Legazpi.

COYA commença sa réunion de quatre jours le 16 Mai avec une messe d’inauguration célébrée par le Révérend Père Gustavo Benitez suivie d’une méditation qui invitait à tous les représentants de CFC Jeunesse pour le Christ, la Fondation, Institut pour l’Évangélisation du Monde (Mission ICPE), Fédération Internationale de Mouvements Paroissiaux de la Jeunesse Catholique (FIMCAP) et la Société de Saint Vincent-de-Paul (SSVP) à réfléchir sur l’Évangile de Jean et les Actes des Apôtres. Le calme de l’endroit a facilité ce merveilleux esprit de prière et d’adoration.

L’adoration Eucharistique fut suivie par les préliminaires de la réunion : établir les attentes et les contributions, tout en faisant un résumé du LTP 2016 et présentant l’ordre du jour de la réunion. Elle finit par la révision de la première partie du manuel de COYA (Mission et Vision, Spiritualité et Communion), identifiant son rôle dans l’Église d’Asie, et présentant un aperçu de la direction de COYA pour les 10 prochaines années.

Le deuxième jour la réunion a commencé de nouveau par une célébration Eucharistique de bonne heure, présidée par le Père Gustavo. La réunion de travail a continué avec la révision des membres actifs et inactifs de COYA, discutant sur le rôle de COYA lors de la Journée de la Jeunesse Asiatique (AYD) 2017, Réunion du Ministre de la Jeunesse Asiatique (AYMM), et la préparation pour LTP 2018. L’après-midi fut occupée par une rencontre des gens et lieux d’Albay. Les participants de COYA ont eu une séance d’immersion avec les bénéficiaires des Logements de la Famille Vincentienne à Anislag, Daraga, Albay. Plus de 300 familles, d’une population de plus de 1.000 personnes, ont vécu ici après la destruction de leurs maisons par le Typhon Reming en 2006. Ils ont aussi fait un tour par les ruines de Cagsawa, les restes de l’Église Franciscaine du 16ème siècle qui fut engloutie pendant l’explosion du Mt. Mayon, il y a 200 ans. Ils ont fini la journée en méditant sur la Passion du Christ à Kawa Kawa Hill et au Parc Naturel de Ligao City.

Les deux derniers jours de la réunion ont commencé avec une messe concélébrée par l’Evêque Joel et le Père Gustavo.

Le troisième jour de la réunion, le Père a discuté sur le Document Final de la Fédération de Conférences Épiscopales d’Asie (FABC), AYD, AYMM et l’Institut Épiscopal pour l’Apostolat Laïque (BILA) sur la prochaine année de la Jeunesse, suivi par la continuation de la réunion de travail et les priorités de COYA. Les participants de la réunion ont eu une séance d’immersion de la Jeunesse l’après-midi. Ils ont profité de la soirée avec les confrères, par les boulevards de la ville. Cette nuit-là était pleine d’une ambiance de communion, comme une seule communauté, permettant d’ouvrir les portes au Saint-Esprit et à l’amour.

Le contexte du document préparatoire du Synode sur la Jeunesse fut exploré en profondeur par l’Évêque Joel. Il a présenté aux participants des questions qui venaient directement du document. Également, Mme. Angelina R. Panelo, la nouvelle représentante de la SSVP auprès du COYA, une déléguée qui arrive de la récente réunion à Rome “de Cracovie au Panama – Le Synode qui voyage avec les Jeunes”, a partagé un rapport de la Conférence Épiscopale Catholique des Philippines – Commission Episcopale sur la Jeunesse (CBCP-ECY) sur la réponse de l’Asie aux questions du document ainsi que ses pensées et réflexions sur la réunion et le document préparatoire.

En vue de la réunion de l’année prochaine en Corée avec l’ICPE comme pays d’accueil, les participants ont partagé l’évaluation et l’expérience de la réunion. La plupart des participants ont partagé un bilan positif laissant quelque espace pour l’amélioration. Bien que manquant en quelque sorte de participants et de préparation, la réunion a résulté être une expérience vraiment merveilleuse de rencontre et de communion, exactement comme les premiers disciples ont fait pendant la Pentecôte. Et ils ont tous reconnu que ceci est grâce au mouvement et intercession du Saint-Esprit. 

Finalement, la réunion s’est achevée joyeusement avec une messe et une simple merienda (goûter).