• Confédération Internationale

    de la Société de Saint-Vincent-de-Paul

    30 millions de pauvres aidés dans le monde

  • Confédération Internationale

    de la Société de Saint-Vincent-de-Paul

    "Je voudrais enserrer le monde dans un réseau de charité" (Frédéric Ozanam)

Retour à la liste des actualités

185 ans de charité et d’amour auprès de ceux qui souffrent

16 avril 2018 Actualités du CGI Anniversaires

185 ans de charité et d’amour auprès de ceux qui souffrent

Il y a 185 ans, le 23 avril 1833, un groupe de laïques catholiques français, dévots et tournés vers l’avenir, se sont réunis pour fonder la première « Conférence de Charité », connue plus tard comme la « Société de Saint-Vincent-de-Paul ». Ce qui a motivé ces hommes de foi était la pratique de la charité, la sanctification personnelle, l’amitié entre eux et la construction d’un monde plus juste, basé sur les valeurs de l’Évangile de notre Seigneur Jésus Christ.

En quelques années, l’entité naissante se développait rapidement en France, atteignant d’autres pays d’Europe et du monde. Actuellement, la SSVP est présente dans 153 pays ou territoires, réunissant 800.000 membres et plus d’un million de bénévoles, aidant 30 millions de personnes par an. Cette première Conférence (Saint-Étienne-du-Mont) s’est transformée en 50.000 nouvelles « communautés de foi et de service ». Un vrai miracle de Dieu par l’intercession de nos fondateurs ! L’église aussi, par le biais de divers Brefs Papaux, a donné à plusieurs reprises une large reconnaissance institutionnelle à la SSVP.

Nous, Vincentiens du XXIe siècle, devons être conscients que le travail que nous faisons avec la grâce de Dieu, bien qu’assez discret, est très efficace et a produit de nombreux fruits pour les personnes assistées. Il y a d’innombrables bénéfices fournis à des millions d’êtres humains dans le besoin, qui comptent sur la main amie Vincentienne pour continuer à surmonter les défis de la vie. Nous ne percevons pas toujours l’importance et la pertinence que l’action charitable de la SSVP exerce dans le monde.

Il est utile de mentionner ici quelques mots d’encouragement que le 1er Président Général, Emmanuel Joseph Bailly de Surcy, dit dans l’introduction de la Règle de 1835, que j’apprécie particulièrement : « Les sentiments de fraternité entre les confrères doivent transformer nos cœurs en un seul cœur et toutes nos âmes en une seule âme (« cor unum et anima una »), et cela rendra notre Société fraternelle plus aimée. Bien que nous aimions beaucoup notre humble Société, née de la miséricorde de Dieu, nous devons savoir qu’elle est fragile ».

Je ne saurais conclure cette réflexion sans mentionner les confrères et consœurs déjà décédés en 185 ans d’existence de la SSVP. Nous nous souvenons respectueusement de leur mémoire, et nous récitons pour eux une prière d’amour, puisque nos prédécesseurs qui se trouvent déjà dans la Maison du Père font partie de la « Conférence céleste » et continuent à intercéder pour nous ici sur Terre. C’est pourquoi, notre SSVP peut être considérée une véritable « école de sainteté », puisque nous avons déjà quelques 50 membres à différentes étapes de processus de canonisation, y compris le bienheureux Frédéric Ozanam.

En tant que XVIe Président Général, et au nom du Bureau International, je voudrais que ce message arrive à tous les Vincentiens du monde, et je les félicite pour les importants services rendus à l’humanité, à l’Église et la société civile. Restez fermes dans la foi, dans la charité et l’espoir, toujours en unité avec le Conseil Général, qui est le gardien de la Règle et des origines de notre société.

Que le bon Dieu continue à nous couvrir de bénédictions et que la Vierge Marie nous protège du mal. Merci Ozanam, Bailly, Lallier, Clavé, Le Taillandier, Lamache et Devaux ! Merci, sœur Rosalie Rendu ! Félicitations à tous les Vincentiens du monde ! Vive la France! Vive la SSVP!

Confrère Renato Lima de Oliveira

16ème Président Général