• Confédération Internationale

    de la Société de Saint-Vincent-de-Paul

    30 millions de pauvres aidés dans le monde

  • Confédération Internationale

    de la Société de Saint-Vincent-de-Paul

    "Je voudrais enserrer le monde dans un réseau de charité" (Frédéric Ozanam)

Retour à la liste des actualités

Nouvelle Zélande, la SSVP vient en aide aux Iles Tonga et Samoa après le passage du cyclone Gita

21 mars 2018 Actualités des conseils Urgences et catastrophes

Nouvelle Zélande, la SSVP vient en aide aux Iles Tonga et Samoa après le passage du cyclone Gita

Après avoir subi le passage du cyclone gita qui a provoqué des inondations et des dégâts matériels, notamment à Christchurch ( sud de la Nouvelle Zélande), la SSVP néo-zélandaise se porte au secours des iles voisines : Tonga et Samoa où les dommages ont été bien plus importants.

La Société a envoyé  10 000 dollars aux iles Tonga et 3 000 dollars à Samoa, à partir de son fonds de secours en cas de catastrophe. Les besoins des Tonga sont axés sur la santé, l'hygiène et les besoins alimentaires de base; à Samoa, l'accent est mis sur la réparation des maisons familiales.
"Nous avons été en contact avec nos présidents nationaux des Tonga et du Samoa", a déclaré le responsable des jumelages de la Société, Arthur Schultze. "Ils nous ont tenus au courant des domaines où l'aide est la plus nécessaire."
Aux Iles Tonga, la santé et l'hygiène sont le domaine prioritaire de la Société. Les fonds sont d’abord dédiés à l’achat d’articles comme du désinfectant, du papier hygiénique, des serviettes, de l'eau, des produits alimentaires de base ainsi que des moustiquaires (suite à une épidémie de dengue). A Samoa, l’effort est porté sur le remplacement des toits des maisons familiales et des fournitures agricoles notamment des outils et semences

"Avant le cyclone Gita, deux containers de vêtements et d'autres articles de base avaient été envoyés aux Tonga et un autre envoi a été expédié la semaine dernière, comprenant des vêtements, de la literie et des conserves", a déclaré Arthur Schultze.
La Société néo-zélandaise a lancé un appel de fonds par le biais de ses Conseils et Conférences pour apporter un soutien continu aux iles Tonga et Samoa. Les jeunes « Vinnies » ont également lancé une collecte  de «pièces d'or» (équivalent aux « pièces jaunes » NDLR) dans de nombreuses écoles catholiques et des dons de nourriture sont collectés dans les écoles d'Auckland.
Le Conseil national australien de la SSVP a offert 10 000 dollars australiens pour participer au soutien des populations sinistrées.